Le parti veut, à travers cette manifestation, exprimer sa solidarité aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

L’esplanade du Stade omnisports de Douala devrait abriter un meeting du Social démocratique front (SDF) le 21 octobre prochain. Cette manifestation sera suivie d’une marche sur l’itinéraire Stade Omnisports- ancien cinéma omnisports – Carrefour Bonfils – Quiferou New Deïdo – Ecole publique de Deïdo. L’autorisation a été délivrée pour cela le jeudi 12 octobre 2017, par le sous-préfet de Douala 1er, Jean-Marie Tchakui.

La manifestation du SDF a pour but de témoigner la solidarité du parti aux populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Mais, en premier lieu, elle avait été annoncée en défi aux autorités administratives, qui avaient autorisé le parti au pouvoir à tenir une marche à Douala, le 01er octobre dernier, dans un contexte où les rassemblements de l’opposition sont souvent interdits.

« Le SDF Littoral dénonce avec la dernière énergie cette attitude discriminatoire des autorités administratives de la ville qui, sous le fallacieux prétexte de risque de troubles à l’ordre public, avaient mobilisé d’importants moyens sécuritaires pour interdire le meeting suivi d’une marche que le parti projetait d’organiser le 04 mars dernier et qui avait pour unique objectif, l’éducation et la sensibilisation au fédéralisme », s’était insurgé le président régional du SDF pour le Littoral, Jean-Michel Nintcheu le 30 septembre dernier, après l’annonce de la tenue du meeting du RDPC.